Un entraînement qui fait changement!

Il y a tout plein de bonnes façons de se sentir belle et bien dans sa peau. Celles qui font de l’exercice régulièrement vous diront que ça marche vraiment!

Vous avez besoin d’une bonne source de motivation?

Le nouveau circuit d’entraînement Trekfit est en plein ce que vous attendiez.

La compagnie québécoise Trekfit a décidé d’installer des équipements de conditionnement physique en plein coeur du parc Jean-Drapeau. Présentées sous forme de circuit d’entraînement, les installations sont offertes tout à fait gratuitement. N’est-ce pas génial?

En consultant le site Internet www.trekfit.ca, vous pourrez voir toutes les installations qui sont offertes et établir votre parcours en fonction de votre forme physique et de vos goûts. Trekfit permet donc aux plus sportifs comme aux novices de s’entraîner le plus efficacement possible.

Chaque station du parcours est munie d’un panneau informatif qui explique comment utiliser les appareils en toute sécurité. C’est comme avoir un entraîneur avec soi!

Avec toutes les combinaisons qui sont offertes, impossible de tomber dans la routine. Vous pourrez effectuer un parcours différent chaque fois! Gageons que vous oublierez votre habituel abonnement au gym… du moins jusqu’à ce que ce que tombe la première neige.

Mardi 14 septembre 2010

par : Myreille Simard

http://www.clindoeil.ca/beaute/article/15333356

Mobilier urbain sportif

Avec le circuit Trekfit, le parc Jean-Drapeau propose une façon originale de s’entraîner en plein air et gratuitement. Plus qu’un simple concept sportif, le projet permet de faire pénétrer une nouvelle conception du mobilier urbain dans un parc.
Depuis le début de l’été, les Montréalais peuvent abandonner leur centre de remise en forme pour aller à l’île Sainte-Hélène s’entraîner gratuitement en plein air sur le circuit Trekfit. Il s’agit d’un petit parcours circulaire, ponctué de cinq stations différentes équipées de bancs, de barres et d’échelles, permettant de pratiquer 20 exercices physiques différents (tractions, redressements, sauts, etc.) “Nous souhaitions proposer de nouveaux services à notre clientèle, pour compléter notre offre d’équipements sportifs destinés autant aux athlètes qu’au grand public”, rapporte Nathalie Lessard, directrice des communications de la Société du parc Jean-Drapeau.

C’est une toute jeune société montréalaise créée en janvier 2010, TREKFIT, qui a imaginé ce parcours d’entraînement. Lors d’un de ses voyages aux États-Unis, alors qu’il était vice-président des ventes de la boisson énergisante GURU, son fondateur Eric Temeo découvre une série de vieux modules d’hébertisme dans un parc national du pays. “J’étais déjà sensibilisé au problème de l’obésité en Amérique du Nord. Les deux tiers des Canadiens souffrent d’embonpoint et notre obésité infantile a été multipliée par 15 en 10 ans!” rappelle-t-il. Pour définir les programmes d’exercice, il s’associe à Alexandre Paré, le kinésiologue et entraîneur personnel de plusieurs artistes québécois que l’on retrouve dans des émissions de télévision comme Salut Bonjour. Pour le design des équipements, il fait appel à Signature Design Communication, qui a récemment eu le mandat du mobilier urbain amovible de la Place des Arts (en consortium avec Morelli Designers) et a conçu la signalétique de sociétés comme Air Canada ou la Banque Laurentienne.

Un design discret

L’idée du parcours sportif en plein air ne date pas d’hier. C’est un officier de marine français, Georges Hébert, qui imagine au début du 20e siècle une méthode d’entraînement physique naturelle (opposée à la gymnastique) qui prendra son nom, l’hébertisme. Pendant longtemps, ce genre de parcours est réservé aux militaires et aux pompiers, avant d’être démocratisé en Europe dans les années 90, puis au Québec il y a une dizaine d’années, avec l’apparition d’une variante aérienne: le parcours dans les arbres. Depuis plusieurs années, de nombreux entraîneurs proposent sur le Web des circuits en plein air qui invitent à utiliser les bancs des parcs ou les arbres comme supports d’exercice.

Mais l’originalité de Trekfit est de proposer un circuit à côté de chez soi bien qu’en plein air, et gratuit bien que doté d’équipements. “C’est l’interprétation urbaine de l’hébertisme”, traduit Eric Temeo. Le design de l’installation visait à répondre à ce double objectif: évoquer la nature, tout en assumant les contraintes de la ville. “Nous avons utilisé un béton flexible pour donner aux équipements des formes fluides qui évoquent la nature environnante et nous avons privilégié des éléments fixes ne demandant aucun entretien”, relate son concepteur Vincent Clarizio de Signature Design Communication. Pourtant, malgré leur couleur neutre et leur forme métaphorique, les équipements Trekfit ne disparaissent pas totalement. Est-ce grâce à leurs matériaux ou à la finesse de leurs lignes? Ils rappellent plus le mobilier urbain contemporain qui investit nos places publiques que les formes mal dégrossies de la nature. Certains esprits flagorneurs pourraient même faire un rapprochement avec la sculpture Migration de Robert Roussil, qui témoigne à quelques pas de là de l’Expo 67. Mais pour le moins, il faut reconnaître qu’il s’agit là d’une incursion réussie d’une certaine idée de la ville dans un parc urbain.

Et demain?

Le circuit Trekfit de l’île Sainte-Hélène est pour le moment de taille très modeste. Eric Temeo estime que sa capacité est de 15 à 20 personnes à la fois, pour une durée d’utilisation de 15 minutes (donc moins d’une minute par exercice, ce qui suppose un entraînement au pas de course!). Toutefois, il faut y voir un premier test qui devrait déboucher sur la réalisation d’autres parcours du genre. Comme le souligne le fondateur de Trekfit, “il y a une telle demande de la part des municipalités que l’on envisage une explosion du marché d’ici l’an prochain. C’est le début d’une nouvelle vague!”

par Alain Hochereau

Pour infos pratiques, exercices et programme d’entraînement Trekfit: www.trekfit.ca
Signature Design Communication: www.signaturedesign.ca

http://www.voir.ca/publishing/article.aspx?zone=1&section=25&article=72743